Fortement marqué par la première vague French Touch et la scène house londonienne, Nightdrugs entend depuis des années reproduire dans la création ce qu’il ressent dans l’écoute.En 2009 sort son premier maxi “You Are My Vision” aux teintes broken beat inculquées par l’un de ses mentors Grems. L’année suivante il contribuera à l’album de ce dernier et collaborera avec Set&Match, figure montante du rap français. 

Au fil des années il continue d’explorer différentes mouvances musicales, du funk au uk-garage, et s’en inspire pour sa production qui se situe entre rythmes chaloupés et nappes profondes.
Son deuxième maxi “Higher” lui a permis de s’affirmer dans la scène électronique européenne. Il a été playlisté sur les plus grands médias comme la Boiler Room, Rinse FM ou encore BBC1 Xtra par Lunice dans le show de Diplo.

Parallèlement il a commencé à participer au projet Radio Los Santos (webtv musicale et maison de disque) avec Raziek et Mago, ce qui l’a amené à sortir un single en collaboration avec Raziek “Get You Off” playlisté notamment par Bondax .
C’est avec ces deux artistes reconnus qu’il a principalement fait ses armes de Dj, et qu’il a pu jouer aux cotés d’artistes tels que Bok Bok, Melé, Lol Boys etc..

C’est toujours sous Radio Los Santos qu’il s’apprête à sortir un nouveau maxi trois titres entre deep house, grime ou funk.Il est aussi connu sous l’alias River Gbeh, qui lui permet d’explorer d’autres modes de création à travers un univers différent, teinté de hip hop et de bass music.

Enfin, un maxi est en préparation en collaboration avec le parisien Kool Clap, nouvelle recrue du crew anglais Numbers, entre funk, hip hop et broken beat, déjà validé par des artistes comme Jackmaster ou Machinedrum.

A suivre.